MALAVAL

Naissance à Nîce le 29 juillet 1937, fils d’Auguste Malaval, ouvrier (monteur) chez Michelin, et de Marie-touise Ansaldi, son épouse, employée au Crédit Lyonnais.
Etudes secondaires au lycée Félix-Faure accompagnées d’activités hors programme (expéditions dans les grottes de arrière-pays et dans les blockhaus désaffectés, construction de modèles réduits d’avions et d’émetteurs-récepteurs, etc.).
Successivement, de 1954 à 1960 : dépanneur radio, distributeur de prospectus, employé aux contributions directes, ouvrier agricole, en interférence avec ses premières activités artistiques à partir de 1955.

1958-1960
vit à la campagne dans les Basses-Alpes. Peintures sur toiles, lavis, gouaches, reproduisant généralement un détail de paysage (fragments de rocher, cailloux) ou inventant de faux paysages, etc.

1961-1962
Reliefs de papier encollé, carton-pâte (technique des carnavaliers de Nice)
L’Aliment Blanc, suite d’objets à scénario.

1962-1963
Meubles, objets divers et dessins sur le même sujet.

1963-1964
S'installe à Paris - autres objets de la même série - autres dessins - l’aliment blanc cultivable (objets ou moulages dont envahissement par la stéarine de bougie que l’on fait brûler sur la partie-basse est àcontinuer par usager).

1965
Sculptures et reliefs Rose - Blanc - Mauve réalisés à partir de moulages de corps (polyester stratifié)

1964-1966
De
ssins, mécanismes et armes - projet pour un carnaval - projet pour la remise à jour du parc St Cloud - anne/gencu - gauche/pubis.

1967-1968
Tableaux Rose - Blanc - Mauve (acrylique sur toile) peints au pistolet à partir de pochoirs déterminés par la position du modèle sur la toile, ces tableaux sont traités d’une façon délibérément ornementale et les modèles choisis pour leur talent d’acteurs-créateurs autant que leurs qualités plastiques - passe la majeure partie de son temps avec des musiciens qui partagent son goût marqué pour le rock’n’roll et pour le musette.

1969
Quelques tableaux Rose - Blanc - Mauve suivant la même technique que les nus (acrylique sur toile, pistolet et pochoir) représentation de rayons et impacts lumineux (fenêtres, fentes, ampoules, tubes-fluo, etc.)

1970-1973
Réalisation d’un livre sur les Rolling Stones : Rolling Stones

1970-1971
R
éalisation de multiples et recherches d’ensemble concernant l’image, l’édition, le son, comme support d’information et élément de l’environnement ; études concernant l’application de ces techniques (et du son particuliérement) à l’animation de lieux publics.
CNAC : Transat, Marine, Campagne, Rock’n ‘roll
Expériences diverses : écriture, prise de son, photographie etc., mise en image de connexions (textes de Françoise Choay et Jean T. Desanti)

1972
Participe au projet de l’équipe Claude Bernard pour le concours Evry 2 - Ville nouvelle - retour à la peinture acrylique sur toile
Été pourri - Peinture fraîche, tableaux réalisés dans le morvan.

1973
La tortinelle, jeu mobile pour enfants, édité par ARTUR - mise au point d’un ensemble de malles et de caisses contenant tout le matériel nécessaire à l’exécution de toiles, le tout transportable et adapté à la vie nomade de l’artiste - nouvelle expédition dans le Morvan pour la préparation de Multicolor-Caméléons.

1974
Sérigraphies Rolling Stones Rock Prints et préparation de l’exposition Poussière d’Étoiles dans l’ambiance (frelatée mais colorée) de Pigalle - projet pour la Défense EPAD.

1975
Lancement de l’opération Kamikaze - lin du monde par une édition de sérigraphies sur tee-shirt (vêtement de Bernard Carasso).

1976-1980
Intensifie son activité d’écrivain.

1976-1977
P
eint à Paris (et pendant une période de cinq mois en Normandie) la série de tableaux: Kamikaze - fin du monde.
Travaille beaucoup sur papier (carnets de pastels, etc.)

1978-1979
Vit à Carrières-sur-Seine avec des amis musiciens.
Réalise la série Pastel - Vortex - continue ses expériences sur le son et l’environnement (salle marine au Forum des halles, light-show au Claridge, enregistrement de groupes de rock etc.) - travaille sur toile et sur papier.

1980
Revient habiter à Paris - installe momentanément son atelier et peint en public à la Maison des Arts et de la Culture de Créteil.
Choisit de mourir d’une balle dans la tête le 9 août dans son atelier rue du Pont Louis-Philippe à Paris.

 

EXPOSITIONS PERSONNELLES

1961 : Vence - Galerie Alphonse Chave, Peintures et reliefs
1962 : Vence - Galerie Aiphonse Chave, L’Aliment Blanc, sculptures
1964 : Paris - Galerie de l’Université, Dessins et schémas
New-York - Pie Alan Gallery, L Aliment Blanc, dessins et sculptures
1965 : Vence - Galerie de la Salle, L’Aliment Blanc, dessins
1966 : Vence - Galerie de la Salle, L’Aliment Blanc, sculptures
Paris - Galerie Yvon Lambert, 15 dessins pour la remise à jour du Parc de Saint-Cloud
1967 : Paris - Galerie Yvon Lambert, Tableaux (rose et mauve)
1968 : Stockholm -Galerie Aronowitsch, Tableaux (rose et mauves)
1971 Paris - Galerie Daniel Gervis, L'Aliment Blanc + 3 éditions
Paris - Centre national d’art contemporain, Transat-Marine-Campagne-Rocknroll
100 demi-heures de dessins quotidien
1972 : Paris - Galerie Daniel Gervis, Eté pourri - Peinture fraîche
1973 : Paris - Galerie Gervis, Multicolor
1974 : Nice - Galerie Sapone, Poussière d’étoiles
Paris - Galerie Shandar, Rolling Stones Rock Prints
1975 : Saint-Tropez - Maison Bleue, Kamikaze - Fin du monde (phase 1)
Amiens - Maison de la Culture. Animation sonore: Transat-Marien-Campagne
1977 : Paris - Galerie Beaubourg, De Multicoloré Kamikaze
Grand (Belgique) - Galerie Lavuun, Kamikaze - Fin du monde (phase 3)
1978 : Nice - Galerie Sapone, Pastel Vertex
1979 : Paris - Galerie Katia Pissaro, Entracte
Paris - Galerie Samy Kinge, Kamikaze - Rock
Paris - Espace Cardin, réalisation d’une toile pendant une vente aux enchères : Sulfurik - Rock
Paris - Forum des Halles, environnement : Salles - Marine
Paris - Claridge (inauguration de la Galerie du Claridge), Light show
1980 : Paris - Galerie d’art international, Flashback
Paris - Galerie Phoîbos, Kamikaze - Rock (inédits)
Créteil - Maison des Arts et de la Culture, Attention à la peinture
1981 : Paris - ARC, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, rétrospective St-Paul-de-Vence - Gallerie de la Salle, 100 demi-heures de dessins quotidien et dessins dAliment Blanc
1982 : Rennes - Maison de la culture
Nice - Galerie d’art contemporain des musées de Nice
Nice - Centre artistique de rencontres internationales
1983 : Toulouse - Galerie Chappe Lautier
1984 : Arras - Centre Noroit
1985 : Paris - Galerie Baudoin Lebon, Robert Malaval : Lavis 1959-1961 et tableaux 1976-1980
1986 : Paris - Galerie Nadine Blum, oeuvres sur papier. Circa 1976-1980
1986 : Paris - FLAC. Grand Palais, galerie Baudoin Lebon
1987 : Bruxelles - Galerie Keitelman (Belgique), Tableaux 1977-1980
1988 : Nice- Galerie Sapone, Tableaux 1975-1980
1989 : Présence de l’Art Contemporain
Malaval: Paillettes et Pastels - 1973-1980
Exposition présentée à Angers, Nantes, Niort, Rennes, LavaI, Cholet, Langres, Saumur, Saint-Jean-de-Monts, Guérande, Blois, Le Mans, Dôle, Evry
1991 : Galerie Baudoin Lebon, Paille ttes et Pastels
1991 : Saint-Brieuc - Théâtre municipal, Paillettes et Pastels
1992 : L’aliment et autour de l’aliment blanc - Galerie Fric Touchaleaume - Paris


 

 

 


Souvenirs,
1974
peinture et paillettes sur toile
100,4 x 100, 5 cm


Frise no 1
, 1978
pastel gras
49,5 x 65, 5 cm


Pastel Vortex
, 1978
pastel gras
50,5 x 66, 5 cm


Pastel Vortex,
1978
pastel gras
50,5 x 66 cm

 

RETOUR INDEX ARTISTES